AHF va marquer la Journée mondiale du SIDA, 1 million de vies bénéficient des soins de la AHF Avec les événements sous le thème ‘’Tenir la promesse’’ dans le monde entier

  AHF veut rappeler au monde qu’il reste encore beaucoup à faire dans la lutte contre le VIH / SIDA.

AIDS Healthcare Foundation (AHF), est une nouvelle fois prête à organiser divers événements communautaires et cérémonies officielles dans la plupart des 42 pays dans lesquels AHF travaille durant la semaine précédant la Journée mondiale du SIDA officiellement reconnue chaque année le 1er décembre.

Sous la bannière « Gardez la promesse sur le VIH/SIDA », AHF marquera les progrès accomplis dans la lutte contre l’épidémie. Les événements de la Journée mondiale du SIDA AHF servent également à rappeler aux dirigeants mondiaux qu’avec les 940.000 morts et 1,8 millions de nouvelles infections qui se sont produisent l’année dernière seulement, il y a encore beaucoup de travail à faire dans la lutte mondiale contre le SIDA.

Les événements de la AHF prévus pour la Journée mondiale du SIDA 2018 comprennent diverses activités allant de formation dans les écoles et universités, participation à des émissions radio, télévisées et sur les réseaux sociaux. En passant par des défilés de mode passionnants et des rassemblements de sensibilisation et finalement un concours de court-métrages qui fera ressortir les talents de 3 groupes de théâtre. Comme toujours, lors de nombreuses manifestations, la AHF fournira des services gratuits de dépistage du VIH, distribuera des préservatifs gratuits et organisera des séances interactives de sensibilisation au VIH/SIDA et aux problèmes de santé connexes dans de nombreux endroits en Afrique, Asie, Amérique latine, Caraïbes et Europe et les EUA.

 

En Haïti, AHF Haïti, les différents événements sont montés afin de sensibiliser toutes les couches de la communauté haïtienne allant de séance de dépistage, formation et sensibilisation dans les écoles, concours de court-métrages et finalement défilé de mode, tout autour du VIH/SIDA.

Nous nous alignons sur le thème de cette année qui est : « Connais ton statut » pour encourager tout le monde à se faire dépister et aussi mobiliser nos ressources pour toucher toutes les couches de la population haïtienne sur l’importance de cette décision afin d’avoir de meilleurs comportements a déclaré Karine Duverger, la directrice de AHF Haïti

 

«Alors que nous célébrons la Journée mondiale du SIDA 2018 avec des événements de la AHF dans le monde entier, nous souhaitons prendre un moment pour réfléchir également sur cette année mémorable pour la AHF: un million de vies confiées à la AHF dans les 42 pays dans lesquels nous servons. Cependant, ces deux événements – la 30e observation de la Journée mondiale du sida et notre propre repère de la FADA, qui compte actuellement 1 million de vies en détention – constituent également un rappel solennel du travail qu’il reste à faire », a déclaré Michael Weinstein, président de la AHF. “Avec près de 37 millions de personnes vivant avec le VIH ou le SIDA dans le monde entier, et de façon réaliste un peu plus de la moitié d’entre eux sur un traitement salvateur, il est clair que le monde n’est pas sur le rythme pour atteindre les objectifs établis de traitement global. De plus, le financement pour le VIH a diminué de trois milliards de dollars au cours des six dernières années. Si nous voulons vraiment suivre le progrès que nous avons accompli et en tirer parti, les dirigeants du monde doivent tenir leur promesse sur le sida en le plaçant en haut de la liste des priorités de la santé publique et en veillant à ce que le Fonds mondial soit entièrement financé. Nous sommes allés trop loin pour ne pas donner suite à notre travail pour mettre fin au sida.”

Selon les dernières données des Nations Unies, plus de 36 millions de personnes vivent avec le VIH / sida dans le monde. Chaque année, 1,8 million de personnes sont infectées par le virus et 940 000 meurent de causes liées au sida. Alors que des millions de personnes ont aujourd’hui accès à un traitement antirétroviral qui leur sauve la vie, des millions d’autres en ont désespérément besoin. La fin de l’épidémie n’est possible que si les gouvernements et les dirigeants du monde tiennent leur promesse sur le sida.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *