Après avoir parlé d’une éventuelle scission au sein du groupe DJAKOUT#1, maintenant peut-on parler d’une éventuelle inexistence de cette formation musicale ?

T-Marco, le manager du groupe DJAKOUT#1 se met aux côtés de l’équipe qui comporte Roro, Ti Pouch, Pouchon qui aurait sans doute Didi Santana avec eux sur l’objectif de maintenir le groupe. Une autre équipe composée de Shabba, Ti Régi, Mamane en ayant l’objectif de faire autre chose avec une autre équipe. Voilà ce qui plonge les musiciens dans une forte désunion puisqu’ils n’étaient pas sur la même longueur d’onde.
DJAKOUT a l’habitude d’endurer ces situations, c’est un groupe qui a vécu pas mal de problème.

Ce qui est à la base de ce conflit c’est une jalousie, Shabba l’un des membres fondateurs du groupe et un type influent au sein du groupe a déjà produit deux albums ( pi piti pi rèd, pi piti stil rèd) on n’a pas eu pas mal de morceaux sur les albums de Shabba dans les play listes de DJAKOUT#1 pour les prestations sur scènes, Pourtant les productions de DJAKOUT reposent sur les responsabilités de Shabba et Ti Régi. D’où une question de jalousie qui ronge les cœurs des musiciens.
T-marco de son coté a donné ses opinions sur les problèmes de DJAKOUT#1 en disant que ce sont les violations de principes et de jalousie, si Shabba est membre du groupe et collaborateur de DJAKOUT depuis plus de 20 ans de fonction ensemble, pourquoi les autres musiciens ne veulent pas partager leur fraternité avec lui?

Lorsque T-Marco, a déclaré  » mizisyen DJAKOUT#1 pa deside jwe nan festival ke Shabba ap òganize si pap bay avans  » c’est pour démontrer la manque de fraternité des musiciens, ce qui mérite d’analyser c’est cette déclaration de T-Marco  » DJAKOUT pa ta ka rive pi lwen » c’est ce qui explique l’éventuelle inexistence du groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *