Célébration de la Journée Internationale du préservatif

Depuis tantôt 10 ans et sous l’égide de la AIDS Healthcare Foundation (AHF), le 13 février nous amène à célébrer la Journée Internationale du préservatif, à l’occasion de la Saint Valentin. Cette commémoration vise à promouvoir l’utilisation de préservatifs comme moyen de prévention des grossesses non désirées et des infections sexuellement transmissibles (IST).  Elle se veut également une journée de réflexion afin d’encourager la prise de conscience de la sexualité à moindre risque de manière amusante et créative tout en encourageant les gens à utiliser des préservatifs.

Dû à la situation du pays, cette année la AHF Haiti a commémoré la Journée Internationale du Préservatif le 17 avril 2019.  Comme chaque année AHF Haïti a voulu, d’une part, faire la promotion de cet outil de prévention, mais d’autre part elle a voulu mettre en exergue l’attitude positive à avoir contre la discrimination et la violence à l’endroit d’une communauté  particulière en Haïti, la communauté LGBT, victime d’une homophobie exacerbée dans une large frange de la population.

Du nom donné à cette activité « Masquerade Ball », à la décoration de la salle, en passant par les différentes attractions, tout contribuait à créer l’ambiance vers l’effort de cette attitude positive, cette tolérance   à fructifier en chacun de nous. Car l’homosexualité existe chez nous, dans des proportions inimaginables et nous nous voilons la face, nous nous cachons derrière un masque afin de fuir la réalité. En effet, alors que le nombre de nouveaux cas d’infections au sida diminue globalement en Haïti (prévalence nationale à 2%), il demeure élevé au sein de la communauté gay (prévalence 14%). La discrimination et la stigmatisation que vit cette communauté engendre chez elle des comportements sexuels non sécuritaires, ce qui augmentent les risques d’infection sexuellement transmissibles y compris le sida.  

Lors de cette soirée, loin de faire l’apologie de l’homosexualité, la AHF a su diriger les réflexions, de manière ludique autour du « droit à l’orientation sexuelle » et au « droit à la santé » auquel tout un chacun aspire malgré son appartenance sexuelle. Du sketch faisant référence au « coming out » d’un parent, la réaction des proches, et les messages de tolérance et d’acceptation ; en passant par la danse du Groupe Sila Danse mettant en exergue tour à tour, le tiraillement, le conflit intérieur, le déni et l’acceptation de son homosexualité ; et enfin ce bien-être, cette fierté de s’accepter tel que l’on est, à travers une prestation de « Drag Queen » ; tout concourrait à diriger vers les participants ce flux d’attitude positive.

« Ensemble, nous devons nous assurer que chaque enfant reçoive, quel que soit son orientation sexuelle, de l’affection, l’amour qu’il mérite et qu’il soit valorisé… Personne ne devrait cacher l’être aimé », a dit la Représentante de AHF en Haïti, madame Karine Duverger et « nous devons travailler pour que la Communauté LGBT en Haïti ait accès aux soins et développe des comportements sexuels sans risque et vive avec fierté et dignité ».  L’amour est la meilleure protection !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *