Haïti aura bientôt un nouveau centre incubateur d’innovations technologiques annonce Jovenel Moïse

Le chef de l’état a fait cette déclaration  mardi à l’ouverture  du Sommet International sur la Technologie, sommet déroulé à Montrouis,  à l’initiative de l’Organisation Global Startup Ecosystem. Des représentants des compagnies High Tech comme Google, facebook  et  d’autres acteurs  venant d’horizon divers  ont pris par à cet événement.  Pour cette première journée l’énergie, les finances, la promotion du numérique, l’impact des réseaux  sociaux entres autres ont dominé les échanges.

Le président de  la république ayant répondu à l’invitation des organisateurs de ce sommet a tenu à féliciter ces derniers pour cette initiative qu’il a inscrite dans le cadre des efforts de son administration visant à  relever les défis de la modernisation de l’économie nationale.

 

La technologie ne doit pas être l’apanage d’un petit groupe, mais,  elle doit être à la portée de tous, clame le président Jovenel Moise.  Grace à cet outil, l’état peut rentrer  beaucoup plus d’argent  dans les  taxes. Elle permettra  aussi l’organisation d’élections   exemptes de  crise et de  conflit et surtout l’élimination des problèmes d’identification dans le pays.

Le chef de l’état cite en exemple la mise en place de 20 centres de réception et de livraison des documents d’identification à travers tous le pays  en l’espace de seulement 120 jours au pouvoir. La capacité de production des passeports passe de 500 à 3000 par jour s’est enorgueilli M. Moise.

Par ailleurs le premier mandataire de la nation devant une assistance composée d’haïtiens et d’étrangers  a annoncé le lancement dans un avenir pas trop lointain d’un nouveau centre incubateur d’innovations  technologiques en Haïti qui aura pour mission de favoriser un environnement propice à la création d’une startup mettant en valeur la technologie à des fins commerciales.  Jovenel Moise croit dur comme fer que la technologie pourra mettre le pays sur la voie du changement.

Source Juno 7

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *