LA COMMUNAUTE PETION-VILLOISE EN DEUIL

C’était un bon vivant, un humoriste de bonne augure, toujours vêtu de couleur jaune et noire de son équipe favorite, M. Cius CLERMONT est mort le lundi 2 mars 2020, il n’a pas eu le temps de savourer cette énième victoire de Don-Bosco Football Club de Pétion-Ville du dimanche 1 mars, car il était hospitalisé.

Même les plus jeunes témoignaient de son humour, il ne parlait que de Football sa passion, cette flamme irrésistible.
Il était un adepte, un fan inconditionnel de Don Bosco Football Club fondé en 1963.
M. CLERMONT était un employé de la municipalité depuis plusieurs années, il avait l’estime de ses collègues, ce quadragénaire est père de famille, a aussi des enfants.
Avait une fougue démesurée pour l’équipe Pétion-Villoise, ce comportement lui a valu une popularité sans faille auprès des journalistes.
Après chaque victoire de match il était toujours prêt pour des commentaires à couper le souffle, un supporteur qui s’imagine sur le terrain ballon aux pieds et qui pouvait aussi marquer des buts.
Son hospitalisation du 19 février 2020 n’était pas son premier séjour en centre hospitalier, car il se faisait soigné pour un problème aux poumons depuis quelques années.
D’après un membre de sa famille, par ailleurs sur avis médicale il ne devrait pas toucher à l’alcool ce qu’il n’a pas respecté véritablement, raconte un employé de l’institution.
Plus de 13 jours passés dans un hôpital d’une commune limitrophe de Pétion-Ville, le quadragénaire n’a pas pu assister dimanche 1er mars au match que son équipe à remporter 4 buts à 0.
Une compétition pour laquelle il aurait tout donnée pour y assister…
Cette victoire était quelque part le rêve de ce fils de Pétion-Ville, un fan de première heure qui voulait que son équipe gagne tous les matchs, mais hélas ! Son heure étant arrivée lundi très tôt dans la matinée il a rendu l’âme.
Une victoire qu’il ne pourra plus commenter avec travailleurs de presse.
Une victoire que M. Cius CLERMONT ne pourra plus jamais voir.
Il doit désormais accepter cette circonstance.
Il n’a pas eu le temps de faire des accolades, comme s’il était au parc de Sainte-Thérèse.
Le départ de ce fervent supporteur laissera un vide pendant longtemps au sein de l’organisation du Football Club de Pétion-Ville d’où tu étais un admirateur depuis plus de deux décennies.

Peterson HERCULE
Paris, Le 3 Mars 2020