La nuit musicale féminine de la JND

 

Le centre culturel d’Espagne en République Dominicaine a été le lieu récipiendaire de cette soirée, avec quatre (4) femmes  de talents extraordinaire comme : Claudia Barbara PHILOGENE une étoile montante de la musique haïtienne, la diva Tamara SUFFREN, Xiomara FORTUNA et Darline DESCA ont fait péter les feux d’artifice dans le parking du centre culturel d’Espagne.

 

Sous un ciel un peu nuageux,  des personnes de tout âge, de toute nationalité et de toute couche sociale étaient présentes et très impatientes pour attendre le defilement de ces artistes en savourant les bits et les mixtes d’Andy mixte qui assurait les intervalles.

À son tour Tamara SUFFREN n’a fait que transporter la foule au firmament à travers sa diversité musicale jusqu’à ce que Xiomara FORTUNA, une cantatrice Dominicaine avec son propre style afro-latine faisait bouger son public surtout avec ces mots  » kreyoñol ».

Des son entrée en scéne, toute la foule attendait déjà Darline DESCA  faire le show  en  passant par  » ho ho ho ho ho ho » jusqu’ à dire             » Grenn zaboka sèvi’m zòrye, aswè a m’pap dòmi yes, afin de mettre un terme à la soirée magique qui s’annonçait déjà de la polémique raciale et musicale.

 

Tout compte fait, une nuit pas comme les autres car la foule a répondu grandiosement et les artistes ont été à la dimension de cette fameuse soirée culturelle organisée par la Fondation Zilé à l’occasion de la semaine de la Diaspora, du 17 au 23 avril 2017, dans des différentes villes et provinces de la République Dominicaine.

 

Milka JEAN BAPTISTE DESIR, Journaliste/Reporter Radio Melodie FM 103.3  jeangillesmilka@yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *