La situation est chaotique non loin de l’hôtel karibe convention Center

Des matutinales ont barricadé l’entrée de la dite hôtel a constaté l’un des reporters de l’agence de presse en ligne Impartial News,des pneus enflammés, des jets de pierres en expo dans la zone juvenat (pétion ville) , des institutions privées n’ont pas échappé au fureur des manifestants et des enseignes sont des points de barricades,une entreprise pharmaceutique Propharma et une succursale de la banque de l’union Haïtienne BUH logeant dans un seul bâtiment ont pris feu, la circulation est paralysée, des grognes s’annoncent ,les protestataires sortent de leur silence, en signe de protestations contre la rareté du carburant qui grangrène depuis un bail de temps , change de direction soudainement pour demander le départ inconditionnel du président de la république Jovenel Moïse.
Selon la déclaration d’un des leaders de l’opposition les dégâts collatéraux qui ont submergé par la carence du carburant sont à la base de nos dirigeants incompétents , et la porte des écoles privées et publiques qui sont dans l ‘impossibilité d’ouvrir notamment montre clairement que le président ne possède pas la capacité nécessaire de mener la barque du pays et qu’il doit céder la place à quelqu’un qui répond aux normes du leadership et qui peut répondre vraiment aux exigences de la nation haïtienne.
D’un autre côté le porte parole de l’opposition Maître André MICHEL demande à tous ceux et celles qui souhaitent voir le départ inconditionnel du président de la république à l’enceinte du palais national et d’être mis en cavale pour crime de haute trahison, de barricadé les rues , et d’être aussi vigilant , le pays doit être bloqué jusqu’à l’éradication du régime PHTK.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *