Lancement de la 1ère édition du concours Miss « Choukoun Ayiti » , à Port-au-Prince

Sous le haut patronage de l’organisation Haïti en mouvement, le comité du concours Miss Choukoun Ayiti à travers son projet ‘’ Nou se fanm , Nou fyè’’ a procédé, au lancement de la 1ère édition du concours, ce mercredi au local de Green Lounge sis à port-au-prince.

Ce concours qui mettra en compétition les jeunes candidates, aura lieu le 21 avril prochain dans la capitale.

Selon la présidente du comité, Samella Joseph,  avec ce concept, nous ne privilégions pas la beauté. Nous privilégions la compétence, la valeur humaine c’est ça l’objectif de ce projet. C’est de pouvoir créer des ambassadrices pour la cause de la jeunesse haïtienne. Et pour cette 1ère édition, nous n’avons pas voulu instaurer les critères strictes de sélection. Donc, c’est ouvert à toutes les jeunes filles âgées de 18 à 25 ans, niveau segondaire.

Les Miss que nous allons élire, précise, l’organisateur : « ça ne sera pas d’aller passer de boite de nuit en boite de nuit, non, ça sera pour réfléchir sur des projets. Démarcher auprès des autorités, auprès des institutions nationales et internationales qui peuvent accompagner et soutenir des projets pour que les jeunes puissent aussi être prises en compte ».

Par ailleurs, elle a rappelé que la jeunesse haïtienne peut aussi contribuer au développement économique du pays. Tout en estimant qu’on ne pourra jamais parler de développement tant que ces personnes ne sont pas prises en compte.

« On ne parlera jamais de développement du pays tant qu’il y a des gens qui traînent dans les rues pour mendier. Il faut petit à petit qu’on mette fin à ce phénomène. Et tout ne se résume pas à l’Etat. C’est vrai que l’Etat a un très grand rôle à jouer. Mais nous aussi à notre niveau chacun d’entre nous peut mener une lutte , ce concours Miss est une opportunité que les jeunes filles doivent saisir pour montrer leurs potentiels. », dit la présidente du comité.

Marc-Elie Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *