Le Département d’Etat Américain lance un ultimatum au Président Jovenel MOÏSE, après lui avoir rappelé que son mandat prendra fin le 7 février 2021

Cela fait un bon bout de temps que le Département d’État Américain avait demandé au Président Jovenel MOÏSE de mettre aux arrêts, à bref délai, le nommé Barbecue et tous les autres chefs de gangs du pays.

Cependant, le Président de la République avait préféré utiliser ces bandits pour opérer des massacres et pour contrecarrer les différentes manifestations de l’opposition contre le régime PHTK.

Et, ces derniers temps, ces malfrats sont également utilisés par le Palais National pour enlever (kidnapper) des gens contre rançons et pour terroriser la population afin de ne pas investir les rues, pour exiger qu’il respecte la date d’échéance de son mandat, soit le 7 février 2021.

Le Département d’État Américain pose l’ultimatum suivant : soit que le Président aille en prison après la fin de son mandat prévue pour le 7 février 2021 oubien qu’il mette ces bandits notoires aux arrêts.

Cependant, selon une source proche de Jovenel MOÏSE, le Président aurait donné l’ordre de ne pas les arrêter mais les tuer pour empêcher qu’ils viennent témoigner du type de relation qu’ils entretenaient avec lui.

A suivre…

Djovany MICHEL, Journaliste anti-corruption

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *