Le Jeune Prophète Mackenson Dorilas Et Son Équipe Décrètent Une Ième Fois La Mobilisation Générale Pour Ce Dimanche 10 Novembre Contre Le Président Jovenel Moïse, Et Présentent Ses Condoléances Aux Victimes De Bel-air, St Marc, Croix-Des-Bouquets Sans Oublier Les Autres Communes .

Le leader de l’église de Dieu les envoyés, Prophète Dorilas Mackenson , exige une fois de plus la démission sans conditions du Président Jovenel Moise et son équipe.

« Nous nous sommes inclinés ici, en mémoire des victimes décédées et souhaité prompt rétablissement aux blessés. Les autres pasteurs m’ont demandé de transmettre leur message de condoléances au peuple Haïtien. Nous voulons dire au peuple que nous sommes dans un pays où aucune personne n’est épargnée par les violences, les tueries. Quand vous prenez des quartiers populaires, des villes de province comme : La saline, Bel-air, Martissant , Croix-des-bouquets, Tabarre, St Marc , Gonaives on y enregistre aussi quotidiennement des attaques », a ajouté Prophète Mackenson .

La politique est bien définie généralement comme l’art de gérer les affaires de la cité partout dans le monde. En Haïti si l’on revient à la raison d’être de la politique elle-même définie au sens commun donne l’art de mettre en place des stratégies visant à conquérir le pouvoir afin de gérer les affaires publiques, se remplir les poches et celles des proches au désavantage de l’intérêt général, celui des haïtiens.

Selon lui, la complexité de la situation se justifie par le fait qu’il s’agit d’actes d’intimidation organisés par le pouvoir pour faire échouer la bataille du peuple haïtien, où l’ennemi choisit son terrain et le moment de frapper. Il a regretté que ce soit surtout des populations civiles sans défense, qui demandent la démission du président Jovenel Moïse , qui aient été assassinées.

En Haïti, même des hommes honnêtes , des pasteurs, prophètes ne peuvent développer le pays si les hommes politiques malheureusement devant, ne pensent qu’à avoir des comptes en banque, des maisons, le luxe.

Le régime de son côté tire tout pour lui sous avec la complicité du parlement militant «automatique» du parti ou de la coalition au pouvoir au détriment des besoins de la société . Tous veulent des ajustements et se bornent à s’inscrire dans une logique du nihilisme niant quel que mérite que ce soit aux initiatives de chaque partie.

Que fait-on de ces ministres et directeurs généraux qui se bloquent/développent des stratégies d’attaque pour se faire un nom politique oubliant complètement la mission au service d’Haïti et des haïtiens ?

Que faire de ces petits politiciens à qui on sert une connexion mensuelle pour s’attaquer à des adversaires et mettre sur la toile des publications capables de faire basculer des vies en quelques secondes ?

Marc-Elie Julien

Impartialnews87@gamil.com

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *