LE MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR DÉPLORE LES INCIDENTS SURVENUS AUX CAYES LE 1ER NOVEMBRE ET APPELLE LA POPULATION AU CALME

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales est préoccupé par la situation qui a prévalu le mardi 1er novembre,   aux Cayes, emmaillée de scènes de protestations violentes, de saccages de biens publics et privés ainsi que  d’atteintes graves à l’ordre public. En outre, le Ministère de l’Intérieur condamne avec la plus grande fermeté les entraves et pressions subies par des Maires et le Délégué départemental du Sud, représentants directs de l’État, ainsi que des attaques préméditées contre leurs personnes et leurs biens. Ces actes  dont se sont rendus coupable quelques membres de la  population, desquels certains portaient des cagoules et étaient armés de bâtons et de machettes, sont réputés intolérables.

Pareillement, le Ministère de l’intérieur déplore le décès par balle, dans des circonstances troublantes, d’un adolescent dans la matinée du 1er novembre et les blessés enregistrés au cours de cette  journée, dans le Chef-lieu du département du Sud. Ainsi, les instances étatiques concernées ont été saisies et instruites sans délai afin d’assumer leurs responsabilités dans cette situation, qui a soulevé la colère au sein de la population de la 3e ville du pays.

 

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales rappelle le caractère difficile de la conjoncture actuelle, notamment à la suite du passage de l’ouragan Matthew ayant  affecté sévèrement les Cayes et diverses communes du Grand Sud, de l’Ouest, de l’Artibonite et du Nord-Ouest. Aussi profite-t-il, pour lancer aux citoyens et notables de la fière Cité des Cayes, un appel au dialogue, à la sérénité et au calme; conditions nécessaires pour continuer à assurer un accompagnement des plus efficaces de l’État à la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *