Le Président Haïtien Marque Encore Des Points Face À L’Opposition .

Après Une Pléiade De Mouvements Perpétrés Par Les Forces Vives De L’Opposition Contre Le Président Jovenel Moïse ,le président reste toujours intacte à sa place,des séquences de manifestations de différentes formes baptisés sur des noms « Peyi Lock »
« San Pran Souf « et autres ,des sabotages de séances de ratifications d’un gouvernement rejetées à mainte reprise par les membres de l’opposition ,
tout pour mettre au tapis le président Jovenel Moïse ,après toute une série de démarche et stratégie faite par les membres de l’opposition ,l es Contreparties du pouvoir à la chambre basse du parlement haïtien,avait mis en oeuvre une nouvelle stratégie de mise en accusation en vue d’éradiquer une bonne fois pour toute l’administration Jovenel Moïse ,après deux séquences de séance de mise en accusation et des menaces perpétrés contre les parlementaires pour donner un vote contre le président de la république ça n’a pas pu marché, les députés proches du pouvoir ont rejeté les processus de mise en accusation contre le président , suite a un ensemble de vote défavorable contre la minorité de l’opposition ,une fois de plus le président marque des points, et des grognes s’accroissent , des internautes frustrés lancent des propos injurieux s’imposent tout pour une mise en accusation qui n’a pas pu mettre au chaos le président.
D’un autre côté le sénateur de l’opposition Antonio Chéramy réconu sur son pseudo « Don Kato » aussi frustré qu’il était lors d’une conférence de presse rejette la séance de mise en accusation irrigué par le président de la chambre basse Gary Bodeau qui pour lui est hors de principe puisque la minorité sera toujours la victime, qui pour lui la majorité essaie d’enterrer le dossier de mise en accusation de Jovenel Moïse et affirme qu’ils sont juste entrain d’aggraver la situation en prenant une telle décision.
Et le porte parole de la présidence salue le choix des membres de l’opposition qui selon lui a fait preuve de dynamiter en votant contre la séance de mise en accusation du président Jovenel Moïse.

Louis.R.Snyder

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *