Les sous-agents de transfert ont gagné les rues de la capitale haïtienne pour exiger le retrait de la circulaire 114-2 de la BRH

Dans le but de protester contre cette décision injuste et arbitraire, selon l’UNATHA, des centaines de personnes ont marché dans les rues de la capitale haïtienne pour exiger le retrait de la circulaire 114-2 de la BRH faisant obligation aux maisons de transferts de payer les transferts en gourde.

En effet, d’après le président de l’UNATHA, Pierre Renel, la BRH veut donner le contrôle du dollar aux banques commerciales, il proteste énergiquement contre l’application de cette mesure ,qui, selon lui risque d’éliminer la classe moyenne qui et priver plus de 30 000 personnes de leur emploi et compliquer la situation déjà difficile des membres de la classe moyenne qui dépendent des transferts de l’étranger.

De fait, UNATHA  plaide en faveur du retrait de la circulaire 114-2. En ce sens, pour contraindre la banque centrale la dite organisation annonce d’autres mouvements dans les prochains jours .