L’opposition radicale, violences policières, artistes : un vendredi , plusieurs manifestations

Le vendredi s’annonce chargé, à Port-au-prince, pour les forces de l’ordre, mais pas uniquement. La raison ? Plusieurs manifestations sont prévues à port-au-prince , Delmas , croix des bouquets , Tabarre et Petion-ville , rendez-vous devant les locaux de l’ONU sise à clercine, les forces de l’ordre déploieront un dispositif de sécurité exceptionnel.

Plus d’une centaine d’organisations sociales et politiques appellent à une mobilisation nationale pour ce vendredi 4 septembre pour réclamer » la démission du président haïtien, Jovenel Moïse pour son implication dans des actes de corruption dans les affaires de petro-caribe et dermalogue.

Selon une source, la Police déploiera un dispositif renforcé » pour garantir la protection des institutions et assurer la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble de la capitale ». 

« Demain, nous serons extrêmement vigilants et totalement mobilisés, à Port-au-prince comme partout en Haïti, a affirmé le Directeur Général a.i lors d’une rencontre privé avec Mr Lapin, le premier Ministre démissionnaire . Il y a de nombreux appels à mobiliser dans différents départements en Haïti surtout à Port-au-prince. Il y a des indications qui portent à une certaine inquiétude sur des ultraviolents qui pourraient se mobiliser mais nous serons présents partout où le risque peut apparaître ». 

« Face à la multiplication des violences policières, de l’augmentation des nombres de morts, de la chasse aux sorcières, (…) nous, familles des victimes tuées, violées, mutilées (…) nous appelons à la mobilisation générale », a déclaré, un militant proche de base 47, lors d’un interview avec un Journaliste de l’agence presse Impartialnews.

Marc-Elie Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *