Pas de trêve, l’opposition regagnera les rues dès ce samedi 17 octobre, dixit KJK

Dans une conférence de presse ce mardi 13 octobre, les principaux dirigeants de Konbit Jenerasyon Konsekan, (KJK) une structure de l’opposition , annoncent la reprise des mouvements de protestation contre le gouvernement en place pour ce samedi 17 octobre sur tout le territoire national.

Accompagné des autres membres et des militants, Vicnel Thomas, le porte parole du parti exige sans condition la libération des prisonniers politiques et condamne l’implication de l’ambassadrice des États-Unis dans la vie politique du pays, qui selon lui, est un poison violent pour la nation et n’est pas digne d’être représentée en Haïti.

 » Considérant la déclaration raciste du président américain,Donald Trump contre Haïti, vous ne faites pas preuve de la dignité en tant que ses représentants en Haïti qu’il traite de trou de merde »déclare Vicnel Thomas .

De son côté, Karvens Laguerre, un  autre responsable de cette structure proche de l’opposition, il fait appel à la vengeance contre les actions criminelles du président de la république.Toutefois , il prône la violence populaire si Jovenel Moïse ne démissionne pas avant le 7 février 2021.

Jameson Occéan