Plus de 600 blessés, 1 000 arrestations en Haïti après des manifestations contre le président Jovenel Moïse

Deux semaines après des manifestations anti-gouvernementales à port-au-prince et dans plusieurs villes d’Haïti , plus d’un millier de personnes ont été blessées, arrêtées, parmi lesquelles universitaires et militants politiques membres de l’opposition.

Selon des ONG locales et internationales, Plus d’un millier de personnes ont été arrêtées, blessées en Haïti suite à des manifestations quotidiennes contre le président Jovenel Moïse , sans oublier des pertes de vie humaines qui sont incontrôlables.

Depuis, les manifestations anti-gouvernementales dans divers departements du pays , les partisans du régime prétextant que le pays doit se stabiliser pourtant le millitant proche du PHTK Rosemond Jean demande aux alliés du pouvoir d’affronter les manifestants s’ils ne veulent pas dialoguer avec le président, sinon c’est la guerre civile, a déclaré Rosemond Jean lors d’une conférence pour supporter le regime PHTK .

Plusieurs figures universitaires ou militantes, connues pour leurs positions critiques vis-à-vis du gouvernement font partie des dernières personnes blessées et arrêtées. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *