Sensibilisation contre l’exploitation et les abus sexuels

Dans le cadre des efforts entrepris par l’Organisation des Nations Unies pour prévenir et éliminer les cas d’exploitation et d’abus sexuels au sein de son personnel, la Mission des Nations Unies pour la Justice en Haïti (MINUJUSTH) et les agences des Nations Unies en Haïti organisent avec le support de l’Association culturelle Tamise, du 22 mars au 6 avril 2019, une tournée théâtrale à Port-au-Prince et dans certaines villes de province sous forme dethéâtre forum. Ce projet de sensibilisation de la population locale vise à les informer sur les moyens de prévenir les cas d’exploitation et d’abus sexuels et leur faire connaître les différents mécanismes de plainte qui existent dans le système onusien. 

Le théâtre forum, aussi connu sous le nom de « théâtre de l’opprimé »est un exercice interactif où les spectateurs montent sur scène pour proposer des solutions aux problèmes soulevés. Les acteurs de l’Association Tamise feront donc escale dans 4 villes (Gonaïves, Cap-Haïtien, Miragoâne, Port-au-Prince) pour présenter des pièces interactives sur l’exploitation et les abus sexuels.

Financé par le Royaume Uni et mis en œuvre par quatre opérations de paix des Nations Unies dont la MINUJUSTH, le projet contribue à mettre en placeune série d’activités à destination des communautés et à développer des outils de communication afin de promouvoir la politique de Tolérance Zéro des Nations Unies. Il vise également à aider les communautés à comprendre et identifier ce qui constitue l’exploitation et les abus sexuels, à pouvoir signaler une allégation tout en obtenant les informations vitales sur l’assistance disponible pour les victimes et le suivi des cas.

« En Haïti, où la transmission orale de l’information revêt une grande importance, nous avons mis l’accent avec la Mission sur l’usage du théâtre et de la radio comme moyens d’information et de sensibilisation des communautés », indique Sophie Boudre, la responsable de projet.

Sophie Boudre poursuit :« c’est en travaillant simultanément sur la prévention auprès des personnels et le dialogue avec les communautés qui sont les premières concernées que l’on parviendra à lutter de manière durable contre le fléau de l’exploitation et des abus sexuels ».

En plus des cinq sessions de Théâtre Forum, des spots radio en créole seront diffusés dans plusieurs départements du pays. Des posters dans plusieurs langues, dont le Créole, ont également été produits, installés dans les bureaux de la MINUJUSTH et des Agences, Fonds et Programmes et distribués à des organisations communautaires pour leur plaidoyer auprès de leurs membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *