Willot Joseph avoue avoir reçu 100 000$ pour voter le PM nommé Fritz William Michel

Seulement une bagatelle de $20.000 pour venir en aide aux milliers d’haïtiens en difficulté aux Bahamas alors que pour corrompre des parlementaires, le pouvoir de Jovenel Moïse accusé d’être le champion de la corruption en Haïti, aurait distribué quelque $100.000 à 5 sénateurs en particulier incluant la bruyante sénatrice du Nord, a confirmé un de leurs alliés, le sénateur Willot Joseph. Rien d’étonnant, des démentis et contre mensonges sont à venir plus tard…

Le sénateur du Centre, Willot Joseph, a confirmé avoir reçu la somme de 100 000 dollars américains pour accorder son vote à l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel.
Le scandale a éclaté mercredi lors de la tentative d’organisation de la séance de ratification au Sénat lorsque l’élu de la Grande Anse Saurel Jacinthe a affirmé que les membres du groupe GPRD, dans une rencontre avec le premier ministre nommé, avaient accepté de recevoir de l’argent afin d’appuyer le cabinet ministériel au Grand Corps.
Cinq sénateurs ont été indexés dans ce scandale. Il s’agit de Wilfrid Gélin (Centre, PHTK), Dieudonne Luma Etienne (Nord, PHTK), Kedlaire Augustin (Nord’Ouest, PHTK), Jacques Sauveur Jean (Nord’Est, PHTK) et Willot Joseph (Centre, PHTK).
Ce dernier, malgré le déni des autres, a confirmé le « deal » jeudi soir sur les ondes d’une radio de la capitale, RCH 2000, mettant ainsi à nu le système de pots-de-vin habituellement utilisé lors des votes au parlement. Ces propos ont été également rapportés par Valéry Numa, de Radio Vision 2000.
Le sénateur a fustigé ses pairs, qu’il traite d’hypocrites et de rusés pour avoir nié les faits. Il a également indiqué qu’il n’y a rien de mal à recevoir, en ces temps si durs, cet argent qui n’est d’ailleurs pas le fruit du kidnapping.