36 USINES SUR 38 ONT ROUVERT CE 24 AVRIL 2020 ET 490,946 MASQUES DÉJÀ LIVRÉS

L’Association Des Industries d’Haïti (ADIH), a annoncé ce vendredi 24 avril la réouverture 36 des 38 usines spécialisées dans l’assemblage textile  et se concentrent sur la fabrication de masques protecteurs.

L’ensemble des compagnies membres de l’ADIH et opérant dans le secteur ont chacune mis en place des mesures protectrices adaptées, respectant les directives gouvernementales et allant également au-delà.
Par exemple et pour éviter les attroupements à l’extérieur, nombreuses sont celles qui ont décidé
d’effectuer un marquage de distances, au sol à l’entrée des usines, pour éviter les contacts. Cette initiative s’est renforcée et généralisée suite aux mouvements de foule, inattendus et consécutifs à
l’annonce des paiements du gouvernement lundi 20 avril, et ce malgré l’étalement de ceux-ci prévus
par les usines.
Au 24 avril, les 36 usines se sont conformées aux mesures de protection Covid19 dont :
– l’installation de nombreux points de nettoyage des mains,
– la prise de température,
– une distance d’un 1,50 mètre entre les postes de travail dans l’usine et dans espace de repas
des cafétérias,
– la mise à disposition pour chaque ouvrier de 2 masques lavables et de gel hydro-alcoolique,
– la désinfection systématique et quotidienne des usines après le départ des employés.
A la date du 24 avril, 490,946 masques sur le million promis gratuitement au gouvernement ont été livrés par les usines, qui toutes se concentrent sur la livraison promise ainsi que les commandes des différentes institutions locales. Toute la production des masques est réservée en intégralité au pays.
Tous les médias qui en ont fait la demande ont pu visiter les usines de la zone métropolitaine. Dans le souci de protéger tous les usagers des usines, ils se sont eux-aussi conformés aux mesures imposées pour pénétrer dans les ateliers. Ils ont constater par eux-mêmes que les dispositions prises et appliquées par tous sont parmi les plus protectrices que la population peut rencontrer dans son
quotidien.
Face à la menace toujours plus pressante que représentent, et la crise sanitaire et la crise économique, le secteur ne peut que se féliciter de pouvoir travailler et donner un emploi à ces personnels. « Tout le secteur s’engage également dans l’information et la sensibilisation des employésface au corona virus,
afin que ceux-ci soient autant de vecteurs d’information vers une population encore très peu sensible
aux risques » souligne l’ADIH.
Toutefois comme le soulignent de nombreuses voix dans la presse, les syndicats et la population, il serait souhaitable qu’un effort permette de rendre les transports et les lieux publics plus sécures sur le plan des gestes barrière pour l’ensemble des Haïtiens, tous secteurs confondus.

De g à d : accès distancié (Hansae), informations Covid19 (Cleveland), Visite de la presse et masques (MBI)