Déclaration À La Presse Faite Par Le Président Du Conseil De Sécurité , M. Dang Dinh Quy (Viet Nam)

Les membres du Conseil de sécurité ont fait part de l’inquiétude que leur inspirait l’impasse politique dans laquelle se trouve actuellement Haïti.  Ils ont réaffirmé la nécessité immédiate pour les acteurs haïtiens d’engager un dialogue inclusif et ouvert et former un gouvernement qui réponde aux besoins du peuple haïtien sans plus attendre.

Les membres du Conseil ont pris note des efforts déployés par le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), et du rôle que joue la Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti en usant de ses bons offices.  Ils ont souligné que toutes les parties prenantes devaient continuer à se prévaloir des possibilités ainsi offertes, et agir rapidement.

Les membres du Conseil ont insisté sur la nécessité urgente de trouver une solution à la détérioration de la situation humanitaire à Haïti grâce à l’action coordonnée du Gouvernement haïtien, des Nations Unies et de la communauté internationale.

Les membres du Conseil ont rappelé que le Gouvernement haïtien devait remédier aux causes sous-jacentes de l’instabilité et de la pauvreté qui règnent dans le pays. Ils ont exhorté toutes les parties prenantes à s’abstenir de toute violence et à résoudre leurs différends par des moyens pacifiques.  Ils ont souligné qu’il fallait veiller à ce que les responsables répondent de leurs actes et à rendre justice aux victimes des récentes flambées de violence, en particulier des violences survenues les 13 et 14 novembre 2018 à La Saline et du 4 au 7 novembre 2019 à Bel Air.

Les membres du Conseil ont réitéré leur détermination à œuvrer avec Haïti sur la voie d’un avenir démocratique, pacifique et sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *