L’Union Nationale des Sous Agents de Transferts d’Haïti (UNATHA) passe à une autre phase pour protester contre la décision de la Banque de la République d’Haïti.

Ce Mercredi 28 Octobre, comme l’annonce a été faite dans plusieurs médias de la Capitale et dans certaines villes du pays, L’UNATHA a organisé une marche où plusieurs responsables des sous agents de transferts ont été présents.

À Lalue , le rassemblement des protestataires a été chaleureusement remarqué, en maillots jaunes et accompagnés des motocyclettes; Plusieurs dizaines de personnes constituent le groupe contestataire, dans une ambiance musicale, le parcours a dû prendre le relais.

Le Président de L’Union Nationale des sous agents de Transferts d’Haïti, M. Pierre Renel dénonce énergiquement l’arrêté de la Banque de la République d’Haïti : stipulant que les transferts doivent être payés en Gourde. Cet arrêté ne fait que porter des profits à la BRH , mais ne peut aucunement permettre à la survie des sous agents de transferts qui ne pourront pas payer leurs employés ainsi que de répondre aux contrats de bails concernant le paiement du local dans lequel se trouve ces sous agents de transferts.

Plus loin , le Président de L’UNATHA a déploré le fait que la BRH a dû inverser les pourcentages sur les transferts soient 30% pour les sous Agents et 70 % pour la Banque de la République d’Haïti. Il voit dans cette décision une anomalie, car ce sont les sous Agents de Transferts qui paient des employés, des loyers sans oublier l’entretien de ces petites entreprises qui doivent être assurées et ont un coût considérable. Toutefois, le Président a suggéré que les 70 % sur les pourcentages des transferts devraient être octroyés aux sous Agents de Transferts.

Il faut cependant souligner que la marche de L’UNATHA n’ a pas pu atteindre sa destination qui a été prévue devant les locaux de la BRH, elle a dû être contrainte par la Police qui l’oblige à rebrousser chemin.

*Mathurin Jean Samguel*

Variétés  Presse