QUI POURRA SAUVER LE SOLDAT ARNEL BELIZAIRE ?

Le tempétueux ancien militaire et député de la 49e législature a été incarcéré pour la première fois dans les prisons haïtiennes en 1995, et est sous les verrous depuis le 30 novembre 2019 à Port-au-Prince, (Haïti).
Comme si l’histoire avait un rendez-vous avec ce tumultueux enfant téméraire originaire de la commune de Jacmel (Sud-est d’Haïti). Il est un habitué des séjours dans les geôles haïtiennes pour y avoir logé à plusieurs reprises, sous différents chefs d’accusation, mais ce qui ne lui a pas empêché d’avoir le vote de la population des communes de Delmas et Tabarre et de l’élire comme député lors des élections générales tenues en 2011.

QUI EST ARNEL BELIZAIRE ?
Né à Jacmel ville dans le département du Sud-Est de la République, ancien militaire de carrière, devenu député.
Arnel BELIZAIRE figure emblématique d’une lutte acharnée contre le pouvoir de l’ancien Président Joseph Michel MARTELLY, s’est présenté comme l’une des branches de l’opposition politique en Haïti.
Ce sulfureux député élu sous la bannière politique « Inité » a été appréhendé à l’aéroport de Toussaint Louverture le 27 octobre 2011, à la descente de l’avion qui le ramenait d’une mission parlementaire tenue en France. BELIZAIRE fut accusé d’être un évadé de prison contre lequel l’action publique a été mise en mouvement, ceci avait fait grand bruit en Haïti tant à l’étranger. L’arrestation d’un député en fonction fut une grande première en Haïti depuis la dictature des Duvalier.
Beaucoup le décrit comme un homme de caractère, intrépide ayant un sens révolutionnaire très aigu, il peut s’engager dans n’importe quelle bataille qu’il juge nécessaire, c’est ainsi qu’on parle de lui.
C’est un homme de conviction qui connait les valeurs humaines, généreux, à la parole facile, connu aussi pour un homme très combatif avec un franc parlé. « Raconte l’un de ses proches ».
Il serait marié et séparé de son épouse, il a également un enfant.
L’AVIS DE PLUS D’UN…
C’est un homme qui devrait être derrière les barreaux depuis longtemps, il n’a pas fait valoir son noble titre de député de la République, pour avoir passé quatre années au parlement sans rien apporté à la population.
Ses palabres à longueur de journée lors des interventions sur les ondes radiophoniques de la capitale et à l’étranger ne lui ont pas donné une bonne réputation, et d’être compris par une large majorité de la population.
Qui ne se souvient pas dans le courant du mois de Juin 2014 lors d’une manifestation l’ancien député Arnel armé de son galil défilait sous les yeux passif des agents de la Minustha (Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti) dans les rues de la capitale sans s’en inquiété.
La lutte qu’avait menée Guy PHILIPPE en 2004 était-il encore réalisable par Arnel en 2019. Est-ce-que le contexte géopolitique était favorable à un coup d’Etat ?
Comment Arnel avait-il concocté son scénario et comment s’est-il fait prendre avec autant d’armes en sa possession tout en sachant qu’il était activement recherché sur un territoire dont il prétend connaitre et dominer ?
Evincer un président du pouvoir serait-ce une tâche facile pour l’ancien député ?
Avait-il les moyens pour réussir son forfait ?
Nombre d’interrogations qui resteront sans une réponse claire…
Où SONT PASSES LES PARTISANS D’ARNEL BELIZAIRE ?
Cette énième arrestation du fils de Jacmel semblait inévitable car les différentes menaces et provocations proférées contre l’Ambassade des Etats-Unis à Tabarre, l’établissement scolaire Union School à Juvénat (Pétion-Ville), la Brasserie Nationale, ont été d’autres éléments à charge et ces menaces ont été prises aux sérieux.
Le commissaire du gouvernement par intérim M. Jacques Lafontant, avait passé des instructions aux responsables de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) afin de prendre toutes les dispositions nécessaires pour rechercher et amener le prévenu Arnel BELIZAIRE devant le parquet de Port-au-Prince.

La grande interrogation se pose : L’ancien député a t-il été balancé ?
Arnel se vantait d’avoir des partisans fidèles à sa cause, pouvant soulever tout un pan du pays.
Qu’en est-il pour l’ex homme fort des communes de Delmas et de Tabarre ?
Arnel serait-il un soldat qui possédait de bonnes paroles pour amuser les gentils hommes ?
Serait-il capable de créer un mouvement insurrectionnel structuré pouvant nuire le pouvoir en place ?
Serait-il tombé dans son propre piège ? Car dit-on, un vrai soldat ne passe pas des heures sur les sondes à guetter l’ennemi.
Et si Arnel n’était qu’un maillon faible d’une longue chaine ?
Combien de soldats étaient à la solde de l’ancien député ?
Qu’attendent-ils pour passer à l’acte ?
L’arsenal dont il se vantait existe-t-il toujours?
D’énormes interrogations qui resteront sans réponse ; souvent quand le leader est en cavale ou en captivité les moyens sont rares et la lutte semble n’avoir aucun sens, ni aucune orientation pour la lutte.
Le rêve de l’ancien député Arnel n’était-il finalement qu’une utopie ?
Peterson HERCULE
PARIS, 23 Février 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *